• Historie

    En 1540 naît Pierre Gilliavod, avec lui c’est le début de l’arbre généalogique de la famille que les clients peuvent trouver dans le sous-sol de l’hôtel.

    En 1699 naît Pierre Aymon Gilliavod. Devenu un notaire il transcrira les naissances et les décès de tous les membres de la famille sur un registre. Son portrait de l’époque est conservé dans le salon rouge.

    En 1743 le même prénom, Pierre Aymon, est donné au canonique Gilliavod qu’à la fin du siècle, grâce au travail de son prédécesseur, il réalisera le premier arbre généalogique sur papier qui a été restauré dans les années 70 et il se trouve au troisième étage de l’hôtel.
    Son ancien portrait est conservé à côté de celui du notaire.

    En 1926 Celestino Gilliavod décide de transformer l’ancienne maison de famille en hôtel avec le nom de «Hôtel De Londres» en hommage à la clientèle anglo-saxonne qui commençait à fréquenter le Gran Paradiso. Encore aujourd’hui on trouve dans l’hôtel les meubles de cette époque et les trophées remis à Celestino par le Roi Vittorio Emanuele III à la fin de la chasse du 29 août 1906.

    En 1935 à la suite des dispositions du gouvernement Mussolini qui prétend d’italianiser tous les noms il devient «Hôtel Miramonti».

    En 1978 Giancarlo Gilliavod, fils de Celestino, et son épouse Gianna, après une série d’agrandissements dans les décennies précédentes, commencent un profond renouvellement en rendant le vieux Miramonti un hôtel moderne à 4 étoiles.

    En 2011 après une longue recherche de matériaux anciens, d’objets, de meubles et de tissus c’est le début d’une importante restructuration qui a une durée de plus de 2 ans dont l’objectif a été de fusionner le style du XIXᵉ siècle avec les exigences d’une clientèle moderne pour mélanger des racines et des contemporanéités.

    Aujourd’hui Stefano Gilliavod et son épouse Ombretta dans la volonté de laisser une trace profonde, exactement comme les générations qui les ont précédés, se caractérisent de façon à unique et originale en offrant un lieu où la tradition, l’intimité et le confort se fondent à l’innovation et à la contemporanéité et ils créent une destination de charme avec l’objectif de transmettre la sensation du « feeling at home » avec quelque touche d’extravagance.

    Domenico, notre restaurateur, s’occupe avec amour de la conservation des œuvres artistiques de la maison en entretenant les dorures, les meubles, les fresques, en nourrissant les bois avec de la cire d’abeilles, en cirant les fers et les cuivres.